Le projet architectural des commerces - Atelier L2

modele 1

ATELIER L2, Architecte des espaces commerciaux des Ateliers des Capucins

Atelier L2 est une agence d’architecture et de scénographie créée à Rennes en 2013 par Julie de Legge et Pierre Lelièvre, respectivement Architecte- Scénographe et Architecte-Photographe. Leurs parcours se sont croisés lors de collaborations en agences, grâce auxquelles ils ont acquis le savoir-faire nécessaire à l’élaboration et à la gestion de projets.

Par leur association, ils ont souhaité créer un atelier pluridisciplinaire au sein duquel se mêlent architecture, scénographie et photographie; un espace de réflexion impliquant à la fois les questions sociales, urbaines, fonctionnelles et esthétiques.

 
Le travail de l’agence s’ancre dans la recherche d’une cohérence à toutes les échelles : de l’intervention scénographique au projet architectural de grande ampleur. Chaque proposition est imaginée au service d’une qualité, d’un confort d’usage et d’une intégration contextuelle juste. Mêlant une fascination pour les images oniriques, la maîtrise des outils qui permettent de les produire et un attachement sincère pour le réel et sa préservation, l’agence a toujours à coeur de donner à voir ces contradictions pour les transformer en projets. Il en résulte un mélange de références à l'imaginaire et de préoccupations affirmées pour le respect du contexte et de l’usage.
 
Fort d’une équipe de 8 architectes, l’atelier développe aussi bien des projets scénographiques, qu’architecturaux ; des projets de logements collectifs et individuels, des projets de bâtiments tertiaires, ou encore d’équipements publics et culturels.
 

LE PROJET D’AMÉNAGEMENT PRÉSENTÉ PAR L’ATELIER L2

L’enjeu du projet des commerces des Capucins était d’équilibrer deux contextes différents : d’une part, un site patrimonial exceptionnel et symboliquement puissant par sa situation, son histoire et ses dimensions, d’autre part, un espace comprenant différentes identités, activités, souhaits esthétiques et fonctionnels, notamment en termes de surface, visibilité, ouverture, passage.
 
Pour ce vaste lieu, rythmé par une succession de nefs, Atelier L2 a proposé un projet « aux apparences de l’éphémère mais en vérité bien ancré dans le réel et la durée, en lui conférant un rythme, une vibration ». Ce parti pris constitue la « marque de fabrique » de l’Atelier L2 dont la philosophie repose sur le mélange entre inspirations oniriques, approche réaliste des usages et respect des lieux.
 
Chaque commerce correspond à un volume en bois massif : les façades principales sont composées de séquences très denses d’épines verticales qui dessinent une trame rigoureuse tout en utilisant les interstices pour créer des ouvertures. Le positionnement aléatoire, en apparence, contraste avec la rigueur des percements des ateliers et permet l’homogénéité des vitrines ainsi qu’une intégration maîtrisée des enseignes. Les côtés des volumes sont traités en panneaux de bois lisses selon le même principe de création des ouvertures. Celles-ci animent les faces, donnant à voir et à être vu.
 
La modularité du projet lui permet de s’adapter aux différentes demandes des porteurs de projet et d’appréhender facilement toute évolution future. Le principe d’une trame régulière permet donc des recoupements simples, en adéquation avec l’emprise souhaitée par chacun des preneurs.
Le bois permet aux commerces d’exister sans rivalité avec le caractère industriel des Ateliers. Ce matériau apporte légèreté et chaleur à l’ensemble et répond parfaitement aux contraintes d’intervention dans le site.
Passage des Arpètes coté passerelles

modele 1